Palais du Maghreb à l’époque ottomane

Site palais du Maghreb à l'époque ottomane
Le site palais du Maghreb à l’époque ottomane, réalisé par les étudiants du Master MCPN, promotion 2014-2015

Le site Palais du Maghreb à l’époque ottomane a été réalisé par les étudiants du master 2 Médiation culturelle, patrimoine et numérique (Paris VIII-Paris X) dans le cadre de l’atelier-laboratoire « muséologie numérique » piloté par les professeurs B. Saou-Dufrene et R. Labrusse. Cet atelier-laboratoire a pour objectif de concevoir de nouvelles procédures de médiation culturelle par le numérique, pour des patrimoines artistiques nécessitant une action forte de valorisation. Corrélé au programme de recherche Patrimoines du Maghreb à l’ère numérique (Labex ArtsH2H), il bénéficie des partenariats avec le Musée national du Bardo de Tunis et avec l’Ecole nationale de conservation et de restauration des biens culturels d’Alger.

Pour l’année 2014-2015, le travail des étudiants a principalement consisté à constituer une première base de données sur les palais ottomans du Maghreb, à l’aide du logiciel Omeka, à partir de recherches dans différentes collections patrimoniales ou différents fonds d’archives parisiens. Le présent site donne un aperçu des contenus archivistiques récoltés dans les institutions patrimoniales suivantes :

– Bibliothèque nationale de France (Paris)
– Bibliothèque nationale de France, Département des imprimés (Paris)
– Bibliothèque nationale de France, Département des estampes et de la photographie (Paris)
– Cinémathèque Robert Lynen (Paris)
– Service historique de la Défense, Archives de Vincennes (Vincennes)
– Institut National d’Histoire de l’Art (Paris)
– Musée départemental Albert Kahn, Archives de la planète (Boulogne Billancourt)
– Archives nationales d’outre-mer (ANOM) (Paris)
– Archives nationales de France (Paris)
– Établissement de Communication et de Production Audiovisuelle de la Défense (ECPAD) (Ivry sur Seine), notamment le Fonds Algérie
– Médiathèque de l’Architecture et du Patrimoine (Charenton-le-Pont )

Il s’agit donc d’une première étape d’un projet collaboratif et évolutif visant à valoriser le patrimoine architectural ottoman du Maghreb.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *